Né en 1966, Roman Abramovitch est aujourd’hui le premier oligarque de Russie grâce à ses liens avec la « famille », notamment avec Tatiana Eltsine.

Pétrole russe – Sibneft

Dès 1992, Roman Abramovitch fait ses débuts en détournant 55 citernes de gazole destiné aux troupes russes.

Roman Abramovitch est ensuite choisi par l’éminence grise du Kremlin, Boris Berezovski, pour s’attaquer au secteur pétrolier : tous deux s’emparent, en 1995 et 1996, de Sibneft. Puis Abramovitch en prend le contrôle, devenant, pour Berezovski, un « traître ».

Roussal

En mars 2000, il crée Roussal avec Oleg Deripaska, « gérant » des intérêts de M. Tchernoï.

Gouverneur élu de la région de Tchoukotka

Evitant toute polémique politique publique, Abramovitch gère son empire de son poste de gouverneur élu de la région de Tchoukotka en Sibérie.

L’homme le plus riche de Grande-Bretagne

Roman Abramovitch a été désigné l’homme le plus riche de Grande-Bretagne à l’issue de l’enquête annuelle du quotidien britannique The Sunday Times en 2004.

Avec une fortune estimée à 7,5 milliards de livres (11,2 milliards d’euros), provenant d’actifs dans le pétrole, l’aluminium et la pharmacie, l’oligarque russe, réside la plupart du temps à Londres.

Toujours selon The Sunday Times, le discret milliardaire russe possède la sixième fortune d’Europe et la vingt-deuxième mondiale.

Chelsea

L’homme d’affaires russe Roman Abramovitch est propriétaire du club londonien de Chelsea (1re div. anglaise de football).

Abramovitch a dépensé plus de 100 millions de livres pour acheter de nouveaux joueurs à Chelsea.